EDUCATION

Education : Quand la CNT/ EPT vient en appui aux COGEP pour une gouvernance en milieu scolaire réussie

Une séance de rédevabilité du comité de gestion des écoles primaires publiques (COGEP)-Golfe a eu lieu ce 19 février 2021 à l’Ecole Primaire Publique Doumasséssé2 à Lomé. Organisée par la Coalition Nationale Togolaise pour l’Education pour Tous (CNT/ EPT) avec le concours du ministère des Enseignements Primaire et Secondaire, cette rencontre a connu une forte participation des élèves, parents d’ élèves, enseignants et tous les autres acteurs impliqués dans ledit projet.

L’érection des COGEP est une initiative louable de l’Etat togolais pour rendre plus viable et consensuelle la gestion de l’école. Dans cette dynamique, la CNT/EPT a pris sur elle à travers le projet « contribution de la coalition à la gouvernance en milieu scolaire » de renforcer les capacités de 12 COGEP à raison de 2 par région sur toute l’étendue du territoire national. Pour la première année, 2 COGEP dans les plateaux, 2 dans la région maritime et enfin 2 autres dans la préfecture du Golfe ont déjà bénéficié de cet appui de la coalition et 4 activités ont été enregistré en leur sein. La première activité a porté sur une formation sur l’outil de planification, c’est –à –dire la prévision en fonction des priorités et des besoins. La 2ème activité a consisté en une visite dans les écoles pour constater de visu l’application de la méthodologie retenue. Troisièmement, les écoles ont été regroupées pour la mutualisation des compétences. Enfin la 4ème activité est le compte rendu qu’on doit faire aussi bien à l’Etat qu’aux parents d’élèves et autres partenaires qui contribuent valablement au financement de l’école. Selon le coordonnateur général de la CNT/EPT monsieur Marcel Toyi , lorsqu’on parle de gouvernance, il faut faire en sorte que tout le monde soit impliqué et que tout se passe dans la transparence. « Cette dernière activité est une séance de rédevabilité pour que tous les acteurs qui prennent part au projet sachent à quoi a servi leur argent » a-t-il laissé entendre.

Rappelons que l’initiative « contribution de la coalition à la gouvernance en milieu scolaire » est financé par l’organisation internationale oxfam Ibis dans le cadre du projet Education à voix haute.

Dieudonné Takouda

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *